Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2016-04-11

Oussama, ce héros (2016)

La Cohue

Durée : 1h40
Date et lieu de création : 7 novembre 2016, Comédie de Caen - CDN de Normandie

« Les mots sont des fenêtres (ou bien ils sont des murs) » Marshall Rosenberg

L’action se déroule dans une cité populaire anglaise dans l’après 11 septembre 2001.

Trois histoires se déroulent en parallèle, jusqu’à se rejoindre pour constituer un drame collectif. L’auteur avance doucement par couche, il nous plonge dans une réserve de colère et d’incompréhension, de frustration et de désirs inavouables: dans un laboratoire de la haine.

Pour le premier chapitre je veux créer une installation théâtrale, les voix des acteurs seront reprises, leurs pas seront enregistrés, Mark et Mandy seront filmés en direct, ce qui permet de faire exister le caractère intrusif et obscène de leur petit jeu. Je souhaite mettre le spectateur à distance,que rien ne lui soit adressé  directement hormis la parole de Gary.

Je veux mettre le spectateur en position de voyeur, car c’est la première composante de ce drame, tous s’épient, se jugent, sans se connaître.

Je souhaite donner à voir le caractère involontaire et arbitraire de la mise en place de ce drame, aucun de ses protagoniste n’avait anticipé ce qui devait arriver...

Seulement le passé de chacun et leurs frustrations conduisent inévitablement vers un massacre.

Dans le deuxième chapitre nous retrouvons une structure théâtrale plus classique (unité de temps, de lieu et d’action), cette acte se déroule en conscience du public, je veux faire de ce «procès» un acte collectif.

La troisième partie est un «après spectacle», une sorte de bord de scène étrange, les personnages disparaissent progressivement pour laisser place aux interprètes… Il faut créer un renoncement à la narration et assumer le réel… le spectacle est terminé.

Pour le spectateur, son expérience évoluera par rapport à la structure de la pièce: il sera d’abord voyeur, puis deviendra habitant de la cité pour finir confident  d’assassin…

Dennis Kelly décrit une humanité de périphérie, des hommes et des femmes ayant le sentiment d’être exclus, oubliés. Ils s’accrochent à un environnement qui ne  semble pas leur appartenir, cherchent un sens à leur existence dans un monde sans fenêtre.

Leurs ambitions même sont empruntées à des combats qui ne sont pas les leurs ou à des divertissements sordides.

Oussama ce héros est un pamphlet sur la liberté, la liberté de penser autrement, de ne pas être «avec nous ou contre nous», la liberté de ne pas savoir, de douter, d’appréhender le réel comme quelque chose de complexe, la liberté de placer l’idéologie sous l’humanité et non au dessus.

« Point de vue, tout est question de point de vue » Gary dans Oussama, ce héros


L'équipe

Auteur/e : Dennis Kelly
Mise en scène : Martin Legros
Distribution : Stéphane Fauvel, Sophie Lebrun, Julien Girard, Joana Rosnoblet et Baptiste Legros
Création lumières : Romain Delavaux
Création bande son : Nicolas Tritschler
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Valentin Moreau (régie lumière); Didier Bonnaire (régie plateau)

Production

Production principale :  La Cohue
Co-production et partenariat :  PAN - Producteurs Associés de Normandie:
Comédie de Caen, CDN de Normandie
CDN de Haute-Normandie
Le Préau, CDR de Normandie

spectacles

Orphelins [+]
Oussama, ce héros [+]
Visage de Feu [+]
Zx Break Show [+]

 

agenda

Du 18 au 27 janv. 2018 | 20h30 | Le Monfort Théâtre - Paris

Le Montfort Théâtre / 01 56 08 33 88 (du mardi au samedi de 14h à 18h30)

Invitations à confirmer auprès du chargé de production: Grégoire Le Divelec / bureau d'accompagnement HECTORES: 06 18 29 30 61 / gregoire@hectores.fr