Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 0000-00-00

Showcase Trilogy (2005)

étantdonné

Durée : 70 mn

Cie étantdonné
Cie étantdonné
Cie étantdonné

Cliquez pour agrandir
Showcase Trilogy explore tour à tour l’idée de la vacuité, l’idée du temps et l’idée de la beauté. Ces notions, successivement problématisées, deviennent le sujet du spectacle pour être partagées pleinement avec le spectateur.
Dans le cadre d’une seule scénographie de l’espace, un sol blanc de 6mx6m et un écran, Showcase Trilogy dévoile et met en jeu ces idées avec sérieux et dérision.
Le processus de création a été élaboré sur 3 ans, chaque année permettant l’approfondissement des recherches pour chaque notion. L’intégralité de ce triptyque compose un seul et même spectacle.

La vacuité :
L’espace vide de la scène n’est pas pour autant vide de sens. Le carré blanc matérialise le propos, semblable à la page blanche de l’écrivain. Danseurs et accessoires tentent l’assaut vers cette étendue prometteuse des feux de la rampe. Ce trio propose un univers loufoque, une jubilation d’être ensemble, danseur et spectateur, au même moment dans le même lieu.
La vitalité et l’énergie des protagonistes et l’absurdité des situations incitent à partager avec humour leurs aventures chorégraphiques.

Le temps :
L’espace est habité pas des attentes, parcouru de comptes à rebours et peuplés d’impatiences. Le carré blanc se transforme en lieu de défis, où l’homme en short à tout à perdre et si peu à gagner, si ce n’est trouver ces propres failles et repousser un peu plus sa fin.
Ce solo masculin est accompagné d’images vidéos qui traitent d’une temporalité fictive, fuyante et inexorable.

La beauté :
Le carré blanc devient l’écrin d’un duo féminin. Tour à tour, les danseuses modifient l’idée de la beauté et se transforment en d’étranges créatures. Au-delà des canons, de l’académisme
ou de l’esthétisme, la beauté surgit de l’instant ou d’une longue contemplation. Elle est partout car elle n’existe pas. Le beau est idée et hideux à la fois.
Un film d’animation et 62 barbies soutiennent le concept et participent à l’expérience sensorielle et intellectuelle de la représentation.

La création musicale
Showcase Trilogy est un concert électroacoustique.
Chaque idée chorégraphiée et mise en scène est accompagnée d’une partition mythique de l’histoire de la danse. Hubert Michel, compositeur électroacousticien, revisite tour à tour Le Lac des Cygnes (P. I. Tchaïkovski), Le Boléro (M. Ravel) et Le Sacre du Printemps (I.Stravinsky).


L'équipe

Chorégraphe : Frédérike Unger et Jérôme Ferron
Distribution : Marie Rual ou Emily Mézières, Frédérike Unger, Jérôme Ferron
Décors / scénographie : Etienne David
Costumes : Jennifer Lebrun
Création lumières : Frank Guérard et François Maillot
Création vidéo : Nicolas Diologent, Frédéric Pickering
Création bande son : Hubert Michel

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique étantdonné : cliquez ici

Production

Production principale :  Cie étantdonné
Co-production et partenariat :  Festival Automne en Normandie et de la Cie étant-donné avec le soutien de L’Eclat/Théâtre de Pont-Audemer, du Centre National de la Danse et Micadanses pour le prêt de studio, du Pôle image de Haute-Normandie au titre des images différentes.

autres spectacles

TCHATCHE [+]
8 minutes-lumière [+]
8 MINUTES LUMIÈRE LIVE [+]
Partition(s) [+]
Do it yourself [+]
Les Noces [+]
Vassilissa [+]
TU [+]
Absurdus [+]
Imago [+]
Opus 2 : La théorie du 2 [+]
La Vitrine [+]
Opus 1 : La structure poétique de la victime [+]
ZigZag [+]
En aparté [+]
Showcase Trilogy [+]
Domestique [+]
Papotages [+]
 

agenda