Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2011-01-07

Caligula Supernova (2011)

Théâtre des Furies

Durée : 1h20
Date et lieu de création : 17 janvier Comédie de Caen CDN de Normandie



Cliquez pour agrandir
Notre Caligula est un monstre, comme tous les Caligula. Mais c'est avant tout un monstre de douleurs et de peurs. Il est né dans le magma sordide des homicides majestueux et il finira dans le même bain de politique sanglant. À ce titre et tant qu'il est en vie, notre Caligula est un survivant ou un être en sursis. Il le sait et cela fait de lui ce monstre. Lorsque l'alternative à la mort brutale est la tête d'un Empire presque sans frontière connue, le vertige est à la hauteur du gouffre. Caligula est porté par ce vertige comme par celui qu'offrent le spectacle des étoiles et leurs explosions de renaissances qui se dessinent dans notre ciel…

Pour notre Caligula tout est question de mort et de destin funeste. Il veut garder les yeux ouverts pour n'être pas saisi, et ce, au prix d'un sommeil qui vient à manquer. Tout cela semble une longue nuit blanche où l'on rêve éveillé, les yeux injectés de sang. C'est une tragédie de la fatigue que vit ce Caligula. Fatigue des corps et des esprits, drame des âmes exsangues.

Tout est repli sur soi, il devient difficile de démêler le rêve du cauchemar, l'ombre de la lumière aveuglante, impossible de distinguer le piège dangereux du havre de paix… l'ami de l'amant, son propre corps de celui d'un autre, le sexe de ce qui s'offre au désir, la sœur de la femme, la figure nostalgique de l'enfance du spectre de la mort, le songe de la prédiction. Tout est trouble et aucun n'est plus coupable que victime du sort et de la machination qui va inexorable à son achèvement.

Caligula est un monstre-enfant entouré d'enfants-monstres. Des monstres innocents pour un drame de l'innocence.

Notre Caligula est une machine tragique. C'est une mécanique qui n'a d'autre but que sa propre fin.


L'équipe

Auteur/e : Alain Cofino Gomez
Mise en scène : David Fauvel
Distribution : Sandra Devaux David Fauvel
Fabienne Guérif Lara Suyeux Séverine Ragaigne
Création lumières : Thalie Guibout
Création bande son : Jean-Noel Françoise
Composition musicale : Arnaud Léger

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Théâtre des Furies : cliquez ici

Production

Production principale :  Le théâtre des furies
Co-production et partenariat :  Comédie de Caen / CDN de Normandie, Scène Nationale 61 / Alençon

autres spectacles

Dévore d'après Macbeth [+]
Rage d'après Hamlet [+]
Les Bonnes [+]
Caligula Supernova [+]
Desdemone [+]