Rencontre thématique

Les droits culturels : un rempart contre "le hold-up de la misère"

Lieu : La Renaissance, Mondeville (14)
Date : Jeudi 30 janvier 2020
Horaires : 9h-17h30

présentation

Journée de réflexion sur le théâtre du réel au regard des droits culturels dans le cadre du festival A partir du réel

Autobiographie ? Quartiers, migrants, prisons, psychiatrie, précarité... Comment éviter l'assignation et la complaisance de la part du monde artistique ? Qui a droit à la fiction ? Qui est l'auteur de quoi ? Sortons-nous de nos conditions ?
Les droits de l’homme de 1948 établissent les conditions nécessaires à une vie digne, pour chacun et dans la relation entre les personnes. Les droits culturels garantissent que les conditions nécessaires à cette dignité ne soient pas définies à la place des personnes mais par elles-mêmes. Ils agissent comme les gardes fous pour ne pas imposer notre unique regard sur le monde. Mais le déséquilibre de la relation nous guette.Dès lors, à quoi sommes nous exposés lorsque nous suscitons l’expression des intimités ? Jusqu’où fouiller l’âme des personnes pour n’en dévoiler, in fine, que ce qui est convenu et convenable, acclimaté à notre propre vision des choses ? Que se passe-t-il dans la relation entre un artiste et les personnes qui participent de la fabrication d’une œuvre destinée à être mise en « scène » et en « public » ? Les nombreuses formes du théâtre du réel tentent une série de traductions pour que « le dire » se transforme en récit, que l’accompagnement social devienne celui de la capacité expressive des personnes, que l’espace public soi réinvesti de son sens politique, que l’appropriation ne soit pas synonyme d’exclusivité ou de dépossession... Ces questions se posent à nous comme autant de défis pour transformer le réel.

Cette journée est organisée par le Réseau Culture 21 (dans le cadre du chantier création de la démarche Paideia, avec le soutien du Ministère de la culture), l'étincelle - Théâtre(s) de la Ville de Rouen, l'ODIA Normandie, le Collectif Culture & Citoyenneté et La Renaissance.

intervenant-e-s

Sous les regards de Patrice Meyer-Bisch et Luc Carton, philosophes
Facilitation Anne Aubry, Christelle Blouët, Réseau culture 21, Yann Dacosta, Metteur en scène, Cie du Chat Foin
Mise en scène des controverses Jean-Pierre Chrétien-Goni

Avec les témoignages de :

« Être présent dans l’espace public »
Zelda Soussan, metteuse en scène
Christophe Hubert, administrateur de Echelle inconnue

« L’accompagnement social »
Richard Grolleau, comédien et metteur en scène, Cie Arti-zanat'
Caroline Boillet, référente jeunesse & culture et Timothée Trompesance, médiateur en santé, Centre social Relais Accueil des Gens du Voyage, Sotteville-les-Rouen

« Les conditions d’expression en détention »
Jean-Pierre Chrétien-Goni, metteur en scène, le Vent se lève, et maître de conférence au CNAM
Emmanuelle Giraud, coordinatrice des actions culturelles, SPIP du Calvados

« Partager l'héritage culturel »
Pablo Gershanik, acteur et metteur en scène
Zahia Rahmani, écrivaine, historienne de l’art, INHA

« Raconter l’intime »
Arno Bertina, auteur
Lydie Turco
, réalisatrice

« L’appropriation culturelle »
Eva Doumbia, comédienne et metteuse en scène
Laurence Cuny, juriste droits de l’Homme – Liberté artistique, International Arts Rights Advisor (IARA) et LAMIS, Drôme / Genève

programme

09h00 | Accueil café
09h30 | Ouverture, intention du séminaire, présentation du programme et des témoins
10h00 | Témoignages en ateliers
13h15 | Déjeuner sur place
14h30 | Partage des controverses collectées en ateliers
15h00 | Mise en scène d’une controverse avec l’ensemble des participant·e·s et des témoins
16h30 | Pause
16h45 | Conclusion par Patrice Meyer-Bisch et Luc Carton et échanges
17h30 | Fin de la journée

inscription / renseignements

Inscriptions en ligne jusqu'au 23 janvier
Nombre de places limité