Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2012-09-26

Cirque du Docteur Paradi

Solitudes © Michel Grimaud Domaine(s) : Cirque,
Année de création : 1985
Département : 14

coordonnées

Cirque du Docteur Paradi
Mairie d'Audrieu
BP 15
14250 Tilly-sur-Seulles
Tél. : 02 31 74 24 93
Mobile : 06 15 19 68 87
Mél. : docteur.paradi@wanadoo.fr
Site internet : http://docteurparadi.com/

l'équipe

Responsable juridique : Jean-Christophe Hervéet
Responsable artistique 1 : Pascaline Hervéet
Responsable artistique 2 : Benoit Bertrand
Autre(s) : Noé Duval (resp. technique)

projet artistique

Depuis sa création, le Cirque du Docteur Paradi a visité l'univers du cirque apportant un autre regard sur son histoire, sa culture et l'imaginaire poétique qu'il engendre. La préoccupation de la transmission a toujours été présente dans le développement de la ligne artistique.
Aujourd'hui cette transmission passe par le projet de création "A Dada!!!" porté par Bertrand Benoit, artiste issu de la compagnie, et Pascaline Hervéet à la mise en scène. Ce projet de création a pour décor la traditionnelle piste de cirque d'où s'érigent les mâts du chapiteau pour rejoindre la coupole. Seuls liens entre la piste et l'aérien, ils influencent les circulations en tout sens.


A Dada pourrait être un conte manga pour circassiens : 
Pour son coté fin du monde, post-apocalyptique dans lequel se confondent la nostalgie d'un passé et le fantasme d'un futur. Pour son point de vus enfantin, naïf, burlesque sur une histoire violente. Pour ses personnages mutants, fantastiques, complexes. Pour la perte de repères entre rêve et réalité, parfois proche de la schizophrénie comme dans "Perfect Blues" ou "Paprika" de Satoshi Kon. Pour ses ruptures de rythme, de mouvements, parfois très purs, très lents et soudain très chargés et rapides.

"Une fête foraine en décrépitude.
Des forains, artistes, bonimenteurs vivent là, seuls au monde, comme parqués. Ils sont sous contrôle, surveillés par une milice volante, les mouches du  futur, des Drones.
Artistes sans public, cavaliers sans montures, ils sont tous un peu fous ou plutôt traumatisés. En manque d'espace, de liberté, de repères.
Ils attendent, espèrent, fantasment le retour des chevaux décimés ou confisqués.
Leur présent n'a d'autres sens que celui-là.
Ils vivent pour après, dans le souvenir d'avant, perdant ainsi la notion de vrai et de faux dans leur histoire, leur identité.
Ils jouent, inventent leurs vies...
Les chevaux, partenaires intimes de leur ancienne vie nomade reviendront. Quand les mouches disparaîtront...
Les forains reprendront alors la route des campements éphémères et des espaces ouverts..."

partenaires

Conseil départemental du Calvados
Région Normandie
DRAC Normandie