Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2017-09-19

Trois Sacres-2016 (2016)

Compagnie MAD / Sylvain Groud

Durée : 1h
Date et lieu de création : octobre 2016 Théâtre-Sénart, scène nationale, Lieusaint





Cliquez pour agrandir
L’élue devient l’élu

À la faveur d’un renversement, le corps masculin est présenté au regard d’une femme. Trois Sacres éprouve les mécanismes d’attraction, donne la parole au désir féminin. Servi par la force d’un triptyque : la musique tellurique du Sacre du Printemps, la voix contemporaine d’auteures et le corps en mouvement au plateau, Trois Sacres est une dualité bouleversante et charnelle portée par la comédienne et le chorégraphe. 

Comme dans un rêve, Bérénice Bejo est la? sur scène. Sur Le Sacre, l’actrice dit a? haute voix des textes explorant les vertiges de l’amour, tandis que Sylvain Groud danse les étapes d’un désir mystérieux. Bérénice Bejo le rejoint et danse avec la fragilité et la grâce des premiers pas. Tout au long des trois actes, le couple inédit interroge les obscurités contradictoires du désir : pulsions et attractions, colères et jouissances, excitation et lassitude. Ils interrogent l’attraction irrépressible, le côte-à-côte intime et l’union fusionnelle, renaissance du « deux » en lieu et place du sacrifice.

Trois pulsions. Trois Sacres, donc.

 

Les auteures

Sylvain Groud s'inspire d'un écrit d'Anne Bert qui évoque une attraction incontrôlée. «La narratrice déteste l'homme qu'elle désire. Elle le trouve antipathique, cynique. Pour elle, c'est juste physique, cela explose en elle.» raconte le chorégraphe. A? travers une nouvelle de Françoise Simpère, Sylvain Groud aborde les traces que peuvent laisser un amour sur un corps. Pour la troisième partie, le chorégraphe s'est plonge? dans la correspondance d'Olivier et Christine Walter. Avec eux, «l'amour doit être pur, essentiel. C'est le sacrifice. Cette femme est abyssale, l'essence même de l'individu. La?, quelque chose relève de la catharsis». 

L'équipe

Auteur/e : Sylvain Groud
Chorégraphe : Sylvain Groud
Distribution :
Bérénice Bejo et Sylvain Groud
Musique Le Sacre du Printemps, Igor Stravinski
Libres adaptations de textes choisis
Anne Bert, L’Eau à la bouche, Éditions Numeriklivres
Françoise Simpère, Des Désirs et des hommes, Éditions Blanche
Olivier et Christine Walter, La Divine Primitive, Éditions Unicités
Administratrice : Armelle Guével
Productrice, diffusion : Mélanie Roger
Chargée de production et de communication :
Marie Cherfils
Costumes : Sabrina Ricardi
Création lumières : Michaël Dez
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Yann Dacosta (Direction d’acteur)
Sabrina Riccardi (Stylisme)

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie MAD / Sylvain Groud : cliquez ici

autres spectacles

La Déclaration-2017 [+]
Come Alive-2016 [+]
Trois Sacres-2016 [+]
Memento Vivere-2015 [+]
Music for 18 musicians-2013 [+]
Chambre 209-2012 [+]
Héros Ordinaires-2011 [+]
Collusion-2011 [+]
Partitions-2010 [+]
Elles-2010 [+]
Je suis descendu du plateau-2010 [+]
Donc-2009 [+]
Cordes-2009 [+]
Si vous voulez bien me suivre-2006 [+]
Bataille intime-2006 [+]
People-2006 [+]
Talitha Koum-2004 [+]
Ma terre Nelle-2005 [+]
L’Oubli-2005 [+]
Les Petites Formes-2005 [+]
Quadratura-2004 [+]
Zones Préoccupées-2002 [+]