Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2018-02-27

Le Journal d'Emile (2017)

Compagnie du Phoenix



©Kévin Louviot
©Kévin Louviot
©Kévin Louviot

Cliquez pour agrandir
Journal d'un prisonnier de la guerre 14-18

Mon arrière grand-père avait 26 ans en 1914. Il vivait dans un petit village en Basse Normandie. Il était facteur, musicien et amateur de théâtre et d’opérette.

Samedi 2 août 1914 : le tocsin sonne pour lancer la mobilisation face à la déclaration de guerre que l’Allemagne a faite à la France. Comme tous les jeunes hommes de son âge, mon arrière grand-père est donc mobilisé pour aller combattre l’ennemi.

Après un long périple pour rejoindre le front dans le nord de la France, il participe aussitôt à un combat très violent. Son infanterie doit rejoindre un bataillon français installé dans le Château de Brimont (aux alentours de Reims). Ils doivent aller le plus vite possible leur prêter main forte, ce qu’ils font sous le feu incessant des tirs allemands. Cette phase dure 48h. La mort frôle Emile à plusieurs reprises. Il découvre la guerre, la mort, la peur…Ses camarades et lui se battent courageusement pour défendre leur position. Mais les allemands sont plus forts et les français perdent ce combat. Ils hissent le drapeau blanc, lèvent les mains en l’air. Pour Emile, la guerre en tant que combattant s’arrête en cet instant. Il est fait prisonnier.

Après une longue marche et un interminable transport, il sera placé en détention dans la prison de Quedlinburg, au nord de l’Allemagne. Commence une vie de travaux forcés, d’ennui, d’attente…

Pour lutter contre cette condition et ne pas finir chèvre, dès que les prisonniers peuvent enfin acheter crayon et papier, Emile commence à écrire avec force de précision dans un cahier ses faits d’armes. 

J'ai récupéré ce cahier et j'ai décidé de reprendre mot pour mot son texte et de le mettre en scène. Le spectacle nous permet de découvrir un récit authentique et original qui nous relate comment on pouvait traverser cette guerre à loin des tranchées.


L'équipe

Auteur/e : Emile Rose
Mise en scène : Christophe Tostain
Distribution : Kévin Lelannier
Création lumières : Christophe Tostain
Création vidéo : Christophe Tostain
Création bande son : Christophe Tostain

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie du Phoenix : cliquez ici

autres spectacles

Etat Frontière [+]
Le Journal d'Emile [+]
Le Mensonge du Singe [+]
L'Arbre boit [+]
L'Homme brûlé [+]
VOXITE [+]
Expansion du vide sous un ciel d'ardoises [+]
Après la nuit... [+]
EXOGENE [+]
Cabinet des larmes [+]
Par la Voix [+]
Hhn [+]