Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2000-02-01

L'Humaine Comédie (2000)

Le Poème Harmonique



Airs de cour polyphoniques et chansons
Né vers 1600 à Laure Minervois près de Carcassonne, fils d’un maître cordonnier, Estienne Moulinié fut très vite confié, ainsi que son frère Antoine, à la maîtrise de Saint-Just de Narbonne, où il entre comme enfant de chœur dès l’âge de cinq ans. L’enfant fit rapidement preuve de dispositions artistiques, et resta seize ans au service du chapitre de Saint-Just de Narbonne. Comme son frère, qui accompagna l’évêque de Carcassonne et devint chantre de la musique de Louis XIII, Estienne Moulinié s’installa à son tour en 1621 dans la capitale et devint en 1627, maître de musique de Gaston d’Orléans, frère du Roi.
En 1660, à la mort de celui-ci, il revint dans sa province natale, où il fut nommé en 1665 Maître de musique des États du Languedoc, puis intendant à vie en 1667. Il mourut en 1669, près de Montpellier, tandis qu’il partait pour Paris afin de surveiller la publication d’un nouveau recueil musical.
La musique de Moulinié est, dans ce milieu du XVIIème siècle, de tout premier ordre par son abondance et sa qualité. En dehors de sa musique sacrée, sa production d’airs de cour, qui occupent une place majeure dans son œuvre, est, avec celle de ses prédécesseurs Guédron et Boësset, la plus importante du XVIIème siècle français. Par ses racines languedociennes, Moulinié fut amené à côtoyer les musiques italiennes et espagnoles, et il fut le seul de son époque à composer à la fois en langue française, italienne, espagnole, et même occitane, préfigurant, en quelque sorte, une unité « européenne » avant l’heure…
Avec ses airs polyphoniques à quatre voix, ses airs de cours avec luth, ses chansons à boire, ses fantaisies instrumentales pour ensemble de viole de gambe, ses airs en italien et en espagnol, , Moulinié, riche d’un grand savoir musical et doué d’un éclectisme rare, fut l’un des tout premiers compositeurs du Grand Siècle français, bien qu’aujourd’hui encore assez méconnu.

L'équipe

Auteur/e : Estienne Moulinié
Direction musicale : Vincent Dumestre

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Le Poème Harmonique : cliquez ici

autres spectacles

Phaéton [+]
Majesté - Te Deum et Grands Motets de Lalande [+]
Breve è la vita nostra [+]
Le Tremblement de Terre [+]
Son of England [+]
To be or not to be [+]
DANZA [+]
Coeur [+]
Nochebuena [+]
Storie d'amore [+]
Du Louvre à l'Escorial [+]
In Vocem Hominis [+]
La Mécanique de la Générale [+]
Enfants de la malle [+]
Egisto [+]
Te Deum [+]
Caligula [+]
Aux cours du monde [+]
Didon et Enée [+]
El Cancionero de Don Luis [+]
Combattimenti! [+]
Leçons de Ténèbres, F. Couperin [+]
Griots et Consort [+]
Venezia, dalle calli ai palazzi [+]
Cadmus et Hermione [+]
Le Carnaval Baroque [+]
Le Bourgeois Gentilhomme [+]
Le Ballet des Fées [+]
Le Théâtre de la Foi [+]
Je meurs sans mourir, Anthoine Boësset [+]
Quatre chemins de Mélancolie [+]
Carnets de Voyage, Charles Tessier [+]
Esperar, Sentir, Morir [+]
Musiques pour Les Ténèbres, Michel Richard de Lalande [+]
Aux Marches du Palais [+]
Espagnol, je te supplie ! [+]
Lamentations de Cavalieri [+]
Stabat Mater, Pergolesi [+]
L'Humaine Comédie [+]
Il nuovo stile [+]
Musique et Poésie au chevet du Roy [+]
1610 : Nova Metamorfosi [+]
Tonos divinos, Tonos humanos [+]
Œuvres de Giulio Caccini à la cour de Marie de Médicis [+]
 

discographie

L'Humaine comédie, Etienne Moulinié |+]
Lamentations de Cavalieri |+]
Aux marches du palais |+]
Giovanni Battista Pergolesi, Stabat Mater |+]
La musiche di Bellorofonte Castaldi |+]
Domenico Belli, Il nuovo stile |+]
Pierre Guédron, le consert des consorts |+]
La Conversation, Robert de Visée et Théophile Viau |+]
Musiques pour les ténèbres |+]
Il Fasolo |+]
Nova Metamorfosi |+]
Si tu veux apprendre les pas à danser |+]
Quatre chemins de mélancolie |+]
Je Meurs sans Mourir |+]
Plaisir d'amour |+]
Love is strange |+]