Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2015-05-06

Bobby Fischer vit à Pasadena (2012)

Les Échappés vifs

Durée : 1 h 55
Date et lieu de création : 15 octobre 12, Théâtre de Sartrouville-CDN des Yvelines

Bobby Fischer vit à Pasadena © Jean-Marc Lobbé
Bobby Fischer vit à Pasadena © Jean-Marc Lobbé
Bobby Fischer vit à Pasadena © Jean-Marc Lobbé

Cliquez pour agrandir
Avec Nine de Montal et Elya Birman, mes compagnons permanents du CDN de Sartrouville jusque 2013, j'ai choisi de mettre en scène Bobby Fischer vit à Pasadena de Lars Norén. Par son nombre restreint de personnages – Astrid Roos, Camille de Sablet, Frédéric Cherboeuf et Samuel Churin complètent la distribution, en alternance –, son intrigue resserrée, ses unités de temps et d'espace, ce huis clos intimiste pourrait bien ressembler à une pièce classique. Pourtant, ce texte écrit en 2001 nous parle sans nul doute de notre monde contemporain : qu'est-ce qui définit une famille aujourd'hui ? De quoi est fait ce lien qui à la fois nous protège et nous entrave ? Passant au scalpel les sentiments de ses personnages, l'auteur fait le constat lucide de la violence des rapports familiaux qui unissent parents et enfants dans une même solitude. Dans une nuit qui dure, après une soirée en famille au théâtre, le père, la mère, le fils, la fille vont tenter de se dire maladroitement, violemment, les endroits où l'amour a manqué. Entre rétention et explosion, l'écriture dense et énigmatique de Norén distille silences, tensions et non- dits, qui feront tourner au drame cette soirée apparemment banale. Ce qui me frappe et oriente mon travail de metteur en scène, c'est ce sens aigu d'un tragique souterrain qui, sans crier gare, met les personnages aux pieds du mur et leur fait frôler le désastre. Il s'agit de rendre les acteurs sensibles au rythme vertigineux de cette écriture où se niche, dans les détails, la puissance d'une tragédie moderne. Avec une froideur implacable, Bobby Fischer... décortique la famille et les personnages sont perpétuellement à la limite de la fracture, en sursis. Bousculé par la dynamique de l'écriture, faussement réaliste, le spectateur est saisi, interrogé, tenu en haleine jusqu'au petit matin.

L'équipe

Auteur/e : Lars Norén
Mise en scène : Philippe Baronnet
Distribution :
Gunnel, la mère Nine de Montal
Carl, le père Frédéric Cherboeuf*, Samuel Churin*
Ellen, la fille Astrid Roos*, Camille de Sablet*
Tomas, le fils Elya Birman
* en alternance
Décors / scénographie : Estelle Gautier
Costumes : Carmen Bagoe
Création lumières : Guillaume Granval, Lucas Delachaux
Création bande son : Cyrille Lebourgeois
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Françoise Chaumayrac, maquillage

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Les Échappés vifs : cliquez ici

Production

Production principale :  Cie Philippe Baronnet l Les Permanents
Co-production et partenariat :  Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN ;
avec la participation artistique du Jeune théâtre national ;
avec l'aide de la Spedidam, de la Mairie de Paris, d'Arcadi Île-de-France ;
avec le soutien du CENTQUATRE-PARIS.

L'Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté.

autres spectacles

Soeurs [+]
Quai ouest [+]
We just wanted you to love us [+]
La Musica deuxième [+]
Maladie de la jeunesse [+]
Le Monstre du couloir [+]
Bobby Fischer vit à Pasadena [+]