Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2018-10-24

Les bavardes (2019)

De Caelis

Durée : 1h20



Cliquez pour agrandir
Motets anonymes du XIIIe - XIVe siècles, C. Jannequin, G. de Machaut
Extraits de « La voie Lactée » de Gherassim Luca, (1913-1994), Editions Corti
John Cage, Steve Reich, Georges Aperghis, créations de Régis Campo et Jacques Rebotier

Mise en espace Eric Louviot.
Pour cinq chanteuses et une récitante.

Ce concert scénographié, pour 5 chanteuses et une récitante, accessible à un large public, est un joyeux mélange de motets du Moyen Âge, de pièces de la renaissance et de créations contemporaines. Toutes les pièces du programme ont le goût du jeu, de l’expérimentation, de la musicalité des mots, de la drôlerie du verbe.
De la musique dite savante oui, mais pleine d’humour, de théâtralité et une pointe de folie !

À l’occasion de ses 20 ans, l’ensemble De Caelis propose une aventure tout public autour du verbe et du motet, forme musicale très en vogue au Moyen Âge : les Bavardes, ou comment faire d’un petit défaut le propos du programme... Scénographié, ce concert immerge le public dans le son et le mot, entre musique, théâtre et poésie.

Au Moyen Âge, le langage est considéré comme une « musique naturelle ». Motet, motetus, vient de mot, il joue habilement du discours musical et de l’art dialectique. Il farcit, hoquette, glose, moque ou loue, c’est selon. Évocation des miniatures d’un grand raffinement, petites tours de Babel, divertissement de clercs lettrés, chef d’œuvre de rhétorique ou bien gai bavardage les motets superposent différents textes, parfois dans différentes langues, sur un socle quasi immuable dont le mouvement est à l’échelle de l’éternité, le plain-chant, non mesuré car incommensurable. Souvent surprenantes, parfois ludiques, ces précieuses architectures sonores rivalisent d’inventions.
Nous avons choisi de les associer à des pièces du XXe siècle qui partagent cet esprit, ce même goût de l’expérimentation. Deux œuvres créées pour l’occasion par Jacques Rebotier et Régis Campo, donneront un ancrage tout contemporain à cette aventure. Une trame poétique relie le tout, parcourt ce petit musée sonore où se rencontrent, s’entrechoquent parfois, des mots et des notes d’hier et d’aujourd’hui. Musique et poésie se mêlent, s’emmêlent et se démêlent, donnant voix aux bavardes,
Du babil, du bagou, des caquets, de l’éloquence pour fêter dignement les 20 ans !



L'équipe

Mise en scène : Eric Louviot
Distribution :
Laurence Brisset, chant
Estelle Nadau, chant
Eugénie De Mey, chant
Caroline Tarrit, chant
Marie-George Monet, chant
Florence Limon, récitante et chant

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique De Caelis : cliquez ici

autres spectacles

Les bavardes [+]
Visions [+]
Le Livre d'Aliénor [+]
Gemme [+]
Vous avez dit médiéval ? [+]
Un parlement d'oiseaux [+]
La Messe de Tournai [+]
Musica Speculativa, Polyphonies françaises XIVème siècle, voix et organetto [+]
J'ai Désirs, Musique française des XIIIè et XIVè siècles [+]
Labyrinthe [+]
ORBIS, Cycle, révolution, cercle… [+]
 

discographie

Duce creature |+]
O Felices Lacrimae |+]
Orbis |+]
Missa Tournai |+]
En l'Amoureux Vergier |+]
Gemme |+]
Le Livre d'Aliénor |+]