Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 0000-00-00

Musique sacrée du Royaume d'Écosse de Robert Carver (2007)

Ludus Modalis



Robert Carver (c1484-1568?) est probablement le plus grand polyphoniste que connut l’Ecosse du début du XVIe siècle. Sa musique est essentiellement regroupée dans un recueil le « Scone Antiphonary », appelé plus couramment Carver Choir Book.
Plusieurs témoignages mentionnent la présence de Robert Carver en tant que membre de la Chapelle Royale d’Ecosse et comme chanoine de l’abbaye de Scone mais son parcours est énigmatique, peu de documents nous permettant de dresser de lui un portrait précis.
Sa musique ne l’est pas moins : seuls quelques messes et deux motets sont conservés, l’un à dix neuf voix (O Bone Jesu), le second, Gaude Flore Virginali aux dimensions et audaces harmoniques exceptionnelles. Carver est probablement le premier compositeur à utiliser de manière régulière la « poly-modalité », faisant naître dans sa musique d’étranges modulations.

Plusieurs messes pour un effectif de troix à dix voix lui sont attribuées dont la messe Fera pessima que nous avons choisi d’interpréter. Celle-ci est à cinq voix et fait alterner de manière traditionnelle « solos » et « full ». Elle est bâtie très librement sur un cantus firmus « prétexte » qui est perceptible tout au long de l'œuvre. Les dimensions de cette messe sont conséquentes et lui confèrent une structure majestueuse aboutissant sur un agnus dei dont la force expressive dépasse le cadre habituel de la polyphonie de la Renaissance.

La messe à trois voix n’est pas officiellement attribuée à Carver, bien qu’appartenant au même recueil, placée entre la messe Fera pessima et le motet O Bone Jesu. Elle est encore ancrée dans le monde du XVème siècle par son écriture très rythmique et son contrepoint fleuri. L’écriture à trois voix égales nous permettra même d’expérimenter au concert certains effets de « doublures », à la manière des registrations d’orgue (mélange de 8 et 4 pieds) étonnantes musicalement et plausibles historiquement.

Messe à trois voix Motet à cinq voix Gaude Flore Virginali Mass Fera pessima à cinq voix

L'équipe

Direction musicale : Bruno Boterf
Distribution : 10 chanteurs a capella : Catherine Greuillet, Nathalie Marec, Sophie Toussaint, Jean-Christophe Clair, Christophe Laporte, Olivier Guérinel, Bruno Boterf, Hugues Primard, Jean-Michel Durang, François Fauché

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Ludus Modalis : cliquez ici

autres spectacles

Les Vêpres de la Vierge de Monteverdi [+]
Amour sacré, Amour profane [+]
Stabat Mater , Motets et madrigaux sacrés de Palestrina [+]
Dix Psaumes de David [+]
Mignonne allons voir... "Les Amours" de Ronsard mis en musique [+]
Musique sacrée du Royaume d'Écosse de Robert Carver [+]
L’amour, la mort et la vie [+]
Pascal de l'Estocart [+]
Hear my prayer, William Byrd - Henry Purcell [+]
Le Puy Neuf d'Evreux, renaissance d'un concours de la Renaissance [+]
 

discographie

Guillaume Costeley Mignonne allons voir si la rose |+]
Une Messe pour la Saint-Michel et tous les Saints Anges |+]
Deux Coeurs Aimants - Pascal de l'Estocart |+]
Claude Le Jeune Dix Psaumes de David |+]
Roland de Lassus Années de jeunesse |+]
Palestrina Stabat mater |+]
Monteverdi Vêpres de la Vierge |+]