Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour :

Le serpent imaginaire. 1550-1650 (2012-02-01)

Ensemble Les Meslanges



Le serpent imaginaire. 1550-1650

Cliquez pour agrandir
Jehan Titelouze (1563-1633); Francisco Correa de Arauxo (1583-1654), William Byrd (1543-1623), Louis Couperin (1626-1661)...
Durée : 60'24
Date de sortie : 2012-02-01

Détail

Editeur : Hybrid'music
Distributeur : www.hybridmusic.com http://www.cdmail.fr/
Genre : Musique ancienne
Musiciens invités : L'ensemble Les Meslanges participe à un disque conçu par Volny Hostiou

Volny Hostiou, serpent
François Ménissier, orgue de l'église Saint-Thomas de Cantorbéry, Mont-Saint-Aignan (76)
Eva Godard, cornet à Bouquin
Thomas Van Essen, baryton
Ensemble Les Meslanges

Le serpent, instrument de la famille des cuivres, est vraisemblablement apparu en France vers la fin du XVIe siècle. De même conception que le cornet à bouquin, le serpent forme une basse de la famille des cornets. Il était considéré comme l’instrument privilégié d’accompagnement de la voix, notamment dans la musique d’église tant pour le plain-chant que pour les pièces “en musique”.

Si le serpent ne connait pas de répertoire soliste spécifique, nous savons que les joueurs de serpent improvisaient brillamment et les possibilités de l’instrument ne nous permettent pas de douter d’un usage virtuose. Ce programme propose une exploration imaginaire des répertoires solistes pour instruments debasse ou ténor, de la Renaissance au milieu du XVIIe s. Le serpent réalise tour à tour de virtuoses diminutions, se fait chanteur pour un cantus firmus, ou s'insinue parmi les jeux de l'orgue pour telle ou telle voix du contrepoint.
Correspondant à une époque d'émancipation des instruments par rapport à la polyphonie vocale de la Renaissance, ce répertoire est destiné à montrer toute la richesse des possibilités instrumentales. Il est particulièrement bien servi par les couleurs sonores de l'orgue de Pascal Quoirin, inspiré de l'esthétiquefranco-flamande du temps de Marin Mersenne.


Référence : H1827

spectacles

Titelouze, Bournonville… Une découverte exceptionnelle du Siècle de Louis XIII [+]
Music for the Funerals of Queen Mary [+]
Pour les Festes Solemnelles [+]
Pour le tems de Noel [+]
1515 ? Marignan ! Chanson, messe & motets... [+]
Amour sacré et amour profane dans la musique... [+]
Musiques au temps de Jehan Titelouze (vers 1563-1633) [+]
Amour & Bacchus [+]
Miroirs de la Musique /Action CRED [+]
Der Schulmeister. Komische Kantate (Le maître d'école. Cantate comique) [+]
Musiques en Flandres [+]
O dulcis Maria! [+]
FIORI MUSICALI [+]
L'Aigle & le Serpent: un mariage sacré [+]
Beau sujet de mes tourmens... [+]
Noël en France au XVIIe siècle [+]
Sacra e Profana [+]
Concert sur un carrosse de couleur amarante donné à une dame... [+]
Un concert à Rouen au XVIIIe siècle [+]
De Paris à Rouen, l'art des Maîtres de Musique [+]
Maîtres de Musique en Province aux XVIIe et XVIIIe siècles. [+]
Autour de Louis Homet (...) [+]

 

discographie

Le serpent imaginaire. 1550-1650 |+]
Airs de Differens Autheurs donnés à une Dame... |+]
Pour une Cathédrale |+]