Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2011-02-25

Vibrations (2009)

Compagnie 14:20

Durée : 4 x 20 min

Cie 1420 - Vibrations © Debailleul
Cie 1420 - Vibrations © Debailleul
Cie 1420 - Vibrations © Debailleul

Cliquez pour agrandir

Vibrations interroge de façon inattendue la question du corps, du temps et de l’espace qu’il révèle aux limites du possible. A la recherche du « sentiment magique », la Magie Nouvelle est appréhendée comme un langage d’expression où le geste technique, nécessairement masqué, prend sens, et où le déséquilibre du réel est pensé comme un enjeu artistique.
Le spectacle se présente sous la forme d’un quadriptique composé de quatre soli qui se déroulent simultanément dans quatre espaces de jeu géographiquement distincts. L’un est un chapiteau carré noir déposé dans l’espace public, comme un cube étrange et monolithique, un espace à part.
Les trois autres au sein de l’établissement culturel qui aménage sa salle de spectacle, de répétition, ou ses espaces de circulation en scènes éphémères. Le spectacle déambulatoire invite les spectateurs à se déplacer d’espace en espace, à découvrir, en quatre rendez-vous, chacun des soli d’une durée de vingt minutes.
Il existe également une version non simultanée où chacune des pièces est présentées successivement quatre soirs de suite au sein du chapiteau carré.
Sur une musique unique qui tisse un lien entre les espaces et les corps, les quatre soli se jouent en parallèle et se répondent dans un nouveau rapport au temps.

« L’ombre du corps » présente un travail interprété par François Chat.
L’acteur manipule une fine tige de bois qui semble échapper aux lois de la pesanteur. Elle quitte sa main dans un extrême ralentissement qui communique à l’acteur une gestuelle comme suspendue dans un temps plastique. Dans un deuxième temps, le corps de l’acteur est perçu en deux dimensions, entre contre-jours silhouettes et ombre. Celle-ci se déforme puis s’autonomise et prend sa vie propre comme un écho du geste, une trace du temps, un prisme dans lequel revisiter le geste chorégraphique.

« Le corps invisible » est celui d’Etienne Saglio.
On ne voit de lui que les balles lumineuses qu’il manipule sous forme de longues variations inspirées du mouvement des étoiles. Bien qu’invisible sa présence est sensible à travers sa performance et ses objets…Le jongleur assisté par des procédés magiques et enrichi de techniques numériques nouvelles, semble manipuler plus de balles qu'il n'est possible, construisant et transformant des formes géométriques comme des constellations mobiles. L’espace de représentation s’élargit avec un jonglage sur toiles et filets tendus permettant une plus grande immersion dans le visuel de cette nuit en mouvement.

La dernière pièce, « le corps absent », abrite le travail du peintre Louis Debailleul qui n’est plus présent, mais dont l’œuvre continue d’évoluer, de se réinventer en permanence. Les couleurs rayonnent, les formes changent, l’horizon semble s’approcher ou devenir pure vision d’un infiniment loin. Le tableau présente une vibration extrêmement lente de champs colorés qui évoluent par des techniques croisées associant catoptrique et vidéoprojection. Sur le plateau, un violoncelliste accompagne les mutations de l’œuvre, souligne ses mouvements ou au contraire se pose en contre point de celle-ci. L'évolution du tableau et de la musique est si sensible qu'elle s'apparente à une perpétuelle métamorphose, à une transformation magique continuelle. Elle apporte une dimension diachronique à l’œuvre plastique.

« Vibrations » modifie la gravité des corps et tandis que le temps se suspend, l’absence devient présence, l’invisible se manifeste.


L'équipe

Auteur/e : Clément Debailleul et Raphaël Navarro
Concepteur/trice : Clément Debailleul et Raphaël Navarro
Mise en scène : Clément Debailleul et Raphaël Navarro
Direction musicale : Antoine Berland
Distribution : Écriture et mise en scène : Raphaël Navarro et Clément Debailleul
Conception magique et numérique : Raphaël Navarro et Clément Debailleul
Artistes-collaborateurs : Fatou Traoré (chorégraphe- danseuse), François
Chat (jongleur indiscipliné), Etienne Saglio (jongleur), en alternance : Kim Huynh
(jongleuse).
Chorégraphie lévitation et hologrammes : Fatou Traoré
Accessoires électroniques : Charles Goyard
Construction magique : Bernard Painchault
Direction technique : Robin Milly
Régie générale : Eric Bouche-Pillon
Régie vidéo : Marco Bataille-Testu
Régie lumière : Yannick Briand
Costume lévitation : Cathy Peraux
Production et administration : Manuel Chesneau assisté d’Audrey Beauvais.
Costumes : Jean-Paul Gaultier
Création lumières : Laurent Beucher
Composition musicale : Antoine Berland (Musique pour violoncelle seul)

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Compagnie 14:20 : cliquez ici

Production

Production principale :  Cie 14:20
Co-production et partenariat :  Cirque-Théâtre d’Elbeuf - Centre des Arts du Cirque de Haute-Normandie, Dieppe Scène Nationale, Arts 276 - Festival Automne en Normandie, L’Hippodrome - Scène Nationale de Douai, Opéra de Rouen Haute-Normandie, Archipel - Scène conventionnée de Granville, Théâtre de la Chapelle Saint Louis, Académie Fratellini, Pronomade(s) en Haute-Garonne - Centre National des Arts de la Rue.

Aide à la Création : Atelier 231 - Centre National des Arts de la Rue à Sotteville-lès-Rouen.

Avec l’aide : Ministère de la Culture et de la Communication, Direction Régionale des Affaires Culturelles Haute-Normandie, Région Haute-Normandie, Département de Seine-Maritime, Ville de Rouen, Réserve Parlementaire du Sénat.

Remerciements : La Chaufferie à Saint Denis (Cie DCA - Philippe Decouflé), La Maison Jean-Paul Gaultier (Jean-Paul Gaultier et Jelka Music), Espace Culturel François Mitterrand - Ville de Canteleu.

Partenaires et Mécènes : Utram, Sceen agence de Rouen, Régie Technique.

autres spectacles

Voix Libre [+]
Der Freischütz [+]
Nous, rêveurs définitifs [+]
Wade In The Water [+]
Ellipses 30' [+]
Cabaret magique [+]
Printemps des Poètes [+]
Vibrations, version scène [+]
Notte (la nuit) [+]
Gravitation [+]
Vibrations [+]
La maison natale de Pierre Corneille, un musée ré-enchanté. [+]
Horscène : Un Autre Rapport au Public [+]
Solo s [+]
 

agenda