Les informations figurant dans le répertoire sont mises à jour par les structures qui y sont référencées. Ces dernières portent la responsabilité de leur contenu et de leur mise à jour.
Date de mise à jour : 2017-05-23

Obo (le rêve d'un roi) (2012)

Toutito Teatro

Durée : 50 minutes
Date et lieu de création : 8 Février 2012 au Théâtre Foz

obo (le rêve d'un roi) crédit Virginie Meigné
© Virginie Meigné
© Virginie Meigné

Cliquez pour agrandir


CE SPECTACLE EST DÉSORMAIS ARRÊTÉ








NOTE D’INTENTION ( extraits)

« Le seul endroit sur terre où les anges et les démons dansent ensemble, c’est au pied de l’arc-en-ciel »

Weöres Sándor

"Comment s’interroger sur l’homme, l’humain et sa conscience, son éphémère existence, sur ce qui constitue son essence même ? Comment parler des hommes, de leurs peurs et de leurs rêves ? Et comment parler de cela sur un plateau de théâtre dans un langage visuel, coloré, intelligible, à partager avec des jeunes spectateurs ? [...] Comment essayer d'emmener les spectateurs danser au pied de l'arc-en-ciel ?" — Ádám Baladincz

L’HISTOIrE

Le spectacle commence par une berceuse gestuelle et silencieuse et se termine au petit matin par une étrange danse. Entre ces deux moments se déroule l’histoire.

L’histoire de ce spectacle est simple : il s’agit de parler de la dernière nuit du roi OBO et, par le biais de l’activité nocturne qu’est le rêve, s’interroger plus largement sur les chemins tortueux de l’existence humaine.

A travers les rêves, les souvenirs et les délires du roi, les spectateurs découvrent des bribes de sa vie. Ils assistent à sa naissance dans un petit village, à son enlèvement, à son enfance contrariée, à ses guerres et caprices, à un absurde repas de rois... Et toujours l‘omniprésence de trois femmes aux multiples facettes, uniques personnes dans l’entou- rage de ce roi sans sujets.

Narratrices du récit, elles changent de visages pour mieux conter et dévoiler l‘histoire. Ainsi elles endossent, tour à tour, les rôles de villageoises, gouvernantes, rois, soldats et même de mouches – pour accompagner et/ou perdre les spectateurs dans les méandres de la tête du roi vieillissant.

Dans OBO, pas de dramaturgie linéaire, pas de narration classique mais un travail d’évocation où le quotidien côtoie toujours le surréalisme.

Plus le spectacle avance et plus le roi s’éloigne de la réalité, pour se perdre dans ses fantasmes.

rattrapé par ses fantômes, le roi OBO quitte ce monde par une grotesque et poétique danse macabre avec les mouches.


L'équipe

Auteur/e : Adam Baladincz
Mise en scène : Ádám Baladincz
Distribution : Adam Baladincz, Nelly Cazal/Judith Margolin(alternance), Ixchel Cuadros et Sandrine Nobileau
Décors / scénographie : Eduardo Jimenez
Costumes : Sophie Ongaro
Création lumières : Frédérique Steiner-Sarrieux
Composition musicale : Frank Lawrence
Autre(s) collaboration(s) artistique(s) : Régie son:Frank Lawrence Régie lumière : Samuel Verove ou Franck Bourget

Contacts

Pour afficher les coordonnées de l'équipe artistique Toutito Teatro : cliquez ici

Production

Production principale :  Toutito Teatro
Co-production et partenariat : 
Avec le soutien  de :
Drac Basse Normandie, Conseil régional de Basse Normandie, Conseil Général de la Manche, Théâtre Foz, Théâtre de Lisieux, Relais Culturel Régional de Ducey, Ville de Cherbourg-Octeville, ville de la Glacerie, Théâtre Éphémérides, Trident Scène Nationale de Cherbourg, l’Hippocampe et Ateliers Intermédiaires.

autres spectacles

Dans les jupes de ma mère [+]
A petits pas dans les bois... [+]
Un peu plus loin dans les bois... [+]
Petits poissons [+]
Monsieur M. [+]
Obo (le rêve d'un roi) [+]
Ma langue au chat ! [+]
 

agenda